Collectif Çok Malko > musique des Balkans & de la Méditerranée
Accueil du site > Bey.Ler.Bey

Bey.Ler.Bey

Dernier ajout : 19 octobre.

Bey.Ler.Bey trio est la rencontre de Florian Demonsant, Wassim Halal & Laurent Clouet autour d’un même intérêt : jouer une musique improvisée qui détourne les codes et couleurs des musiques des Balkans.
Ces trois improvisateurs sortent des sentiers battus, prennent des risques et poussent leurs instruments au-delà de leurs limites. Une musique qui ne cherche pas à plaire aux orientalistes, mais à toute personne curieuse de découvrir un univers singulier, frénétique, inspiré.

EN QUELQUES DATES : Jazz à Luz / Cb Toulouse d’Eté / Chat Noir (Ge) / Festival Rhino jazz / Festival de l’Anche / Mexique (2 tournées) / Turquie / Ukraine AF / Tchéquie AF /

LES DEUX CREATION DE BEY.LER.BEY :
- Litani
- Tutucutu (2017)

ON EN PARLE DANS LA PRESSE
- NUIT & JOUR
- DJAM
- MEDIAPART / JJ Birgé
- LIBERATION
- CITIZEN JAZZ
- LES INROCKS
- JAZZ NEWS
- CONACULTA - Mexique
- MILENIO - Mexique

PDF - 5.3 Mo
Communiqué de presse Mauvaise langue

- LIBERATION "On songe à John Coltrane égaré dans un village anatolien un soir de fête."

JPEG - 9.8 Mo
AFFICHE 2

- DJAM “On se trouve stupéfait de la nouveauté du propos, qui offre un cheminement musical aussi transparent que réfléchi dans une démarche qui ne conceptualise jamais et qui étonne par la liberté et l’énergie parfois punk du trio. Ca danse, ça gueule, on s’extasie."

JPEG - 1.8 Mo
AFFICHE BLB

- MEDIAPART - "Leur Mauvaise langue est incisive, musique nerveuse, virtuose, impertinente." JJ Birgé

PDF - 191.9 ko
FICHE TECHNIQUE BLB

ENGLISH

BEY.LER.BEY Improvised / Balkan music.

Bey.Ler.Bey trio is the collaboration of Florian Demonsant, Wassim Halal & Laurent Clouet around a common interest : to create improvised music inspired by colors and codes from Balkan music.

The Bey.Ler.Bey sound is like a skeleton with moving bones which has been built by their influences. Improvising is their main goal. For this they use musical keys that they have created / selected, permitting them to develop a story : to give this skeleton some flesh. They create their own world, from poetical moments to schizophrenic interactions . They create new borders in order to crossed them, as a necessity, as a desire to push back the boundaries of tradition and enter the realm of improvised music with its own identity. Their playing challenges codes,diverting them from their origin permitting them on stage to live fresh and unique moments of music.


collectif.cokmalko(at)gmail.com