Collectif Çok Malko > musique des Balkans & de la Méditerranée
Accueil du site > Litani > Article - La dépèche

Article - La dépèche

02/08/2013

jeudi 8 août 2013

Toulouse d’été : improvisations d’ici et d’ailleurs

Le Festival Toulouse d’été poursuit jusqu’au 9 août « ses voyages imaginés » au cœur des musiques plurielles. Les concerts du soir profitent cette année du très beau temps, idéal pour apprécier les manifestations en plein air. La semaine se termine ce vendredi avec Bey. Ler. Bey Trio (le « chef des chefs » en turc), formation née de la rencontre entre l’accordéoniste Florian Demonsant, le clarinettiste Laurent Clouet et le percussionniste Wassim Halal. Pour la soirée de Toulouse d’été, le trio a invité Pantelis Stoikos, trompettiste renommé de Thessalonique, héritier des fanfares de Macédoines et du « jazz folk » d’Ivo Papasov, et Benjamin Dousteyssier, saxophoniste diplômé du Conservatoire de Paris. Tous s’unissent pour un concert inédit intitulé « Litani ».

« Ce concert jette un pont entre deux cultures : les musiques improvisées d’Europe et des Balkans. C’est une rencontre entre différentes façons d’improviser », souligne Florian Demonsant, seul artiste toulousain du groupe « Bey. Ler. Bey Trio ».

Les trois musiciens du trio se sont rencontrés au sein de la Fanfare P4 , avec laquelle ils ont joué sur de nombreuses scènes de France et de Belgique. Fin 2010, ils décident de créer un groupe original mêlant leur culture commune des Balkans avec une certaine sensibilité du jazz français. Le groupe donne son premier concert au mois février 2012 dans le cadre du festival des Nuits de la Roulotte. Beaucoup d’autres suivront.

La création ‘Litani » est le temps fort de la tournée de l’été de Bey. Ler. Bey Trio. Le groupe achèvera l’année 2013 par une série de concerts au Mexique. Après un premier album autoproduit l’an dernier, un nouveau disque sortira à la fin de l’année.

L’accordéoniste Florian Demonsant, 31 ans, se forme très jeune auprès du maître de bal tarnais Serge Doat. Après une période d’accordéon musette et de bals de campagne, il rencontre les musiques tziganes (qu’il apprend avec Marius Manole du Taraf de Haïdouks) et les musiques improvisées, lors de stages. Il enchaîne ensuite diverses expériences avec le groupe tarnais Les Biodégradés, une formation professionnelle à l’École Music’halle de Toulouse, des

rencontres-spectacles avec des comédiens, des danseurs contemporains, des circassiens et

des chanteurs. Florian Demonsant est depuis 2005 membre actif du quartet Pulcinella. Il joue et compose désormais au sein de plusieurs formations.


collectif.cokmalko(at)gmail.com